Accueil

Ce site est dédié à la mémoire de Prosper Piet, qui entreprit à l'âge de 21 ans - entre septembre 1816 et septembre 1817 - un voyage en Espagne en tant que négociant en "Soieries de Lyon & Articles de Paris", pour la maison Loffet et Cie.

 

A l'occasion de ce bicentenaire, le voyage que nous vous proposons et qui respecte les dates (à 200 ans d'intervalle) est extrait de plus d’une centaine de lettres échangées par Prosper – qui n’avait sans doute pas jusque-là dépassé Moret (Seine-et-Marne) - et sa famille.

 

C'est dans un contexte difficile* que Prosper part pour l'Espagne afin de conquérir de nouveaux marchés, d'autant qu'il s'agit de sa première expérience commerciale.

 

Au 18ème siècle, le duc de Saint-Simon - avec le rang de grand ambassadeur de France – sur la route de Madrid écrivait : "Il n'y a quoique ce soit dans les hôtelleries d'Espagne, où on vous indique seulement où se vend chaque chose dont on a besoin. La viande est ordinairement vivante ; le vin épais, plat et violent ; le pain se colle à la muraille ; l'eau souvent ne vaut rien ; de lits, il n'y en a que pour les muletiers : en sorte qu'il faut tout emporter avec soi".

 

Nous vous invitons donc à suivre pas à pas ce périple !

 

* : voir